L’art d’utiliser les codes de téléchargement

À l’approche du Salon du livre de Montréal, il est tout à fait pertinent et d’actualité de s’interroger quant à la façon la plus profitable de saisir cette opportunité commerciale que représente la possibilité de vendre le livre numérique, en personne. En effet, plus souvent qu’autrement, le lecteur en visite dans un salon du livre désire obtenir un livre et l’éditeur doit être en position de lui offrir ce livre afin de répondre à ses attentes. Dans un contexte de vente directe, le livre numérique doit, en quelque sorte, pouvoir se “matérialiser” pour concrétiser le transfert avec le client.

L’écrivain Dominic Bellavance explique, sur son blogue, le rôle que peuvent jouer les codes de téléchargement dans ces circonstances. À l’aide de ces codes, l’éditeur peut, physiquement, faire l’échange d’un exemplaire numérique directement et simplement. Pour transmettre le fichier électronique, l’éditeur peut proposer, comme le fait Bellavance, une carte présentant le livre d’un côté et la procédure de téléchargement de l’autre (chaque carte doit être associée à un code unique). De la perspective du client, l’expérience est simplifiée au maximum. Pour l’éditeur, la transaction est sécurisée en une simple étape et la diffusion du livre est assurée. Le lecteur, même le moins à l’aise au plan technologique, en sort enchanté.

Non seulement ces cartes peuvent être utilisées comme support pour réaliser la vente, mais elles ouvrent aussi la porte au transfert simplifié de copies promotionnelles. L’attrait d’une copie promotionnelle ou d’un extrait gratuit permet de séduire le visiteur et l’invite à interagir avec l’éditeur.

De même, l’envoi par courriel de codes de téléchargement, comme ceux qui peuvent être inscrits sur les cartes, facilite la transmission de copies de presse aux professionnels du milieu.  Plus besoin, donc, de faire parvenir une copie de presse au format papier à l’attention des nombreux acteurs intéressés. Cela permet une diminution des frais associés à l’envoi et du temps que l’éditeur y consacre.

Cantook Courrier, le service marketing à la carte offert aux éditeurs Cantook, convient parfaitement à ce type d’utilisation. Il est possible de générer autant de codes que nécessaire et de les exporter dans un format souple, afin d’en personnaliser la diffusion. Cantook Courrier permet même l’adaptation de la page de téléchargement afin d’assurer une continuité communicationnelle dans la relation avec le client. Il est donc possible, entre autres, d’y remercier le client, de préciser la méthode de consultation du livre numérique ou encore d’attiser la curiosité du client pour votre catalogue.

En plus d’appuyer l’éditeur pour la vente directe, le service Cantook Courrier propose de nombreuses opportunités en vue de saisir l’attention du lecteur et de cultiver son intérêt au-delà du premier contact. Des solutions inventives permettent réellement de répondre aux défis marketing soulevés par le livre numérique.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question en lien avec les utilisations possibles de Cantook Courrier ou avec les conditions d’abonnement à ce service! Ma collègue Marie-Hélène Métivier (marie-helene@demarque.com) sera ravie de pouvoir en discuter avec vous.


Laissez un commentaire