Ce que vous gagnez grâce à un lancement simultané imprimé-numérique

Chaque année les activités promotionnelles de lancement accaparent une grande part du budget des éditeurs. De plus en plus d’entre eux décident de rendre disponible la version numérique en même temps que la version imprimée. Notre équipe recommande d’ailleurs à nos éditeurs-partenaires d’agir ainsi, et la majorité des grands vendeurs de livres numériques l’exigent. Pourquoi?

Principalement pour profiter de manière optimale de chaque dollar investi dans le lancement d’une œuvre. En retardant la sortie du numérique, vous perdez le momentum de vos efforts de commercialisation investis sur la version imprimée. Les retombées de vos relations de presse et de la publicité se feront sentir sur les deux versions.

Pour illustrer ce fait, j’ai généré un graphique des ventes d’exemplaires numériques de 5 romans comparables (public visé, prix de vente, etc.). Deux d’entre eux (lignes rouge et mauve) ont été lancés simultanément en papier et en numérique. La version numérique des trois autres (lignes verte, bleue et jaune) a été rendue disponible plusieurs semaines (voire mois) après la version imprimée.

graph simultane

Les courbes de vente sont éloquentes. Les lancements simultanés ont généré un plus grand volume de vente à leur sortie. Les versions numériques des livres retardataires ont immédiatement rejoint le volume faible atteint par les livres plusieurs mois après leur lancement.

Un des grands avantages de la disponibilité de la version numérique repose sur la facilité d’achat par les lecteurs. L’achat en ligne rend le livre disponible en tout temps. Plusieurs lecteurs achètent un livre immédiatement après en avoir entendu parler dans les médias. Cet effet est notable, comme illustré par le graphique suivant.

graph effet tv

L’auteur a participé à une émission populaire plusieurs semaines après le lancement, ce qui a redonné un regain aux ventes. En explorant les données du deuxième pic de vente, j’ai pu constater que les ventes avaient eu lieu le jour de l’émission et le lendemain. L’éditeur a bénéficié d’achats spontanés qui ne se seraient peut-être pas concrétisés si le lecteur avait dû attendre pour se rendre en magasin.

Il existe d’autres avantages à un lancement simultané. Une version numérique permet de donner accès à des extraits pour promouvoir le livre (notamment avec le feuilleteur de l’Entrepôt numérique) sur le Web et les réseaux sociaux. Grâce au Service de livraison de Cantook, il est également possible d’envoyer des exemplaires de presse en format numérique, ce qui permet d’économiser beaucoup d’argent en frais de poste et d’impression. Vous pouvez aussi profiter des outils de précommande (chez Apple, notamment) pour augmenter la visibilité de vos livres. Éventuellement, des bouquets numérique-papier pourront être mis en place.

Pourquoi tous les éditeurs ne le font-ils pas déjà? Certains craignent une cannibalisation des ventes de livres imprimés au profit du numérique. Toutefois, pour nos éditeurs qui pratiquent le lancement simultané, ce n’est pas un problème rapporté. De plus, le lancement simultané demande une organisation légèrement différente puisqu’il faut gérer de la conversion quelques semaines avant la date du lancement. Mais c’est faisable : il suffit de s’organiser en conséquence.

Alors, désormais convaincus du bien-fondé du lancement simultané? Faites-en l’expérience et donnez-nous des nouvelles.


Laissez un commentaire