À la découverte des formats de livres numériques
3. Les formats alternatifs

Il existe une panoplie de formats alternatifs au EPUB et au PDF, mais nous allons nous concentrer sur les deux plus populaires pour clore cette série de billets sur les formats de livres numériques.

MOBI
Basé sur le standard ouvert Open eBook (prédécesseur du EPUB, qui n’existe plus aujourd’hui), le MOBI est le format imposé par Amazon pour la vente de livres électroniques et pour la consultation sur ses liseuses et tablettes Kindle (le commerçant a acheté l’entreprise Mobipocket en 2005). Le MOBI acheté chez Amazon peut également se lire sur Mac ou PC et sur les tablettes et téléphones Apple, Android ou Windows grâce à l’application Kindle.

Le MOBI, à l’instar du EPUB, intègre du contenu complexe et varié en utilisant le XHTML et des feuilles de style CSS et offre à la fois l’affichage du texte adaptable à la taille de l’appareil qui le lit et la possibilité d’une mise en page fixe. Selon l’application utilisée, il est possible pour le lecteur de profiter de fonctions variées telles que le surlignage, l’ajout des signets, la prise de notes et, particularité spécifique au MOBI, l’ajout de pages blanches au livre pour y prendre des notes durant la lecture. Les fichiers MOBI sont créés avec le programme gratuit KindleGen*, qui convertira des fichiers préparés au préalable en EPUB, HTML ou XHTML. KindleGen n’est pas un outil « grand public » : il fonctionne avec une interface par ligne de commande et nécessite des connaissances avancées. Par ailleurs, il existe une forme de DRM propre à Amazon et incompatible avec les licences Adobe Content Server. L’application de cette protection lors de la création du fichier MOBI risque de le rendre illisible par les appareils autres que la liseuse ou la tablette Kindle; enfin, il n’est pas possible d’appliquer la DRM ACS4/ACS6 sur les fichiers MOBI.

Astuces
Les éditeurs qui utilisent la plateforme Cantook peuvent déposer un MOBI préparé par leurs soins dans l’entrepôt, mais leurs fichiers EPUB seront automatiquement convertis du côté d’Amazon lorsque ceux-ci leur seront transmis. Notez qu’il n’est pas possible d’appliquer l’un des modes de protection de fichiers disponibles via la plateforme (filigrane et ACS4) sur les fichiers MOBI déposés.

iBooks
Il existe également un format de livre numérique exclusif à Apple, basé sur le standard EPUB, qui ressemble en tous points à un fichier EPUB 3 enrichi offrant un contenu dynamique au lecteur. Ce format « iBooks » est créé avec l’application gratuite iBooks Author et permet l’intégration d’éléments qui enrichissent grandement la consultation du livre, comme des vidéos, du contenu audio, des diagrammes, des équations mathématiques (grâce à l’intégration de MathML) ou du contenu interactif sous forme de divers widgets. Le code appartenant à Apple, les fichiers .ibooks ne correspondent pas au standard libre EPUB et ne sont pas lisibles par toutes les applications. Seule l’application iBooks sur les tablettes iPad et les ordinateurs Mac supporte ce format (pas même les iPhone ou les iPod). Apple utilise aussi sa propre DRM pour protéger ses fichiers — DRM non compatible avec la licence Adobe Content Server.

Le grand avantage du format iBooks est qu’il est facile à créer à partir de l’application d’Apple et ne requière pas de connaissances en programmation, contrairement au EPUB ou au MOBI. Un simple glisser-déposer des éléments dans un canevas extrêmement convivial suffit pour créer une publication numérique enrichie et à l’aspect léché. Cela dit, l’utilisation de l’un des six modèles offerts par Apple a aussi ses limites, et le montage dans un canevas vierge peut s’avérer peu harmonieux pour un utilisateur inexpérimenté. Faire affaire avec un professionnel de la mise en page demeure toujours le meilleur choix pour obtenir des documents de niveau professionnel. Enfin, les livres au format iBooks doivent être exclusivement vendus sur le iBooks Store : il n’est donc pas possible de distribuer vos créations à d’autres points de vente.

L’importance de la variété
Pour conclure cette série sur les formats de livres numériques, rappelons que l’important est d’offrir le plus grand nombre de formats possible pour un titre, afin d’en maximiser le rayonnement et la diffusion. Cette recommandation est valide autant pour l’éditeur que le libraire : offrir une large variété d’options permettra de joindre un maximum de lecteurs.

Astuces
Les éditeurs qui utilisent la plateforme Cantook peuvent déposer simultanément plusieurs formats de livres numériques pour un même titre à l’intention des différents libraires : EPUB, PDF, MOBI (Amazon), iBooks (Apple) et EPUB enrichi (Apple, Google et Kobo, entre autres).

Pour une réflexion approfondie sur les choix à faire devant la panoplie de formats et les enjeux entourant l’édition numérique, l’ouvrage Pratiques de l’édition numérique, publié aux Presses de l’Université de Montréal, offre une couverture complète du sujet. Le livre est téléchargeable gratuitement en format numérique.

 

*Il existe aussi un plug-in fourni par Amazon pour le logiciel InDesign.


2 Réponses

    « KindleGen n’est pas un outil « grand public » : il fonctionne avec une interface par ligne de commande et nécessite des connaissances avancées. »

    Il existe une forme « grand public » de KindleGen : Kindle Previewer.

    En glissant un fichier EPUB dans la fenêtre d’accueil de l’app, celui-ci sera automatiquement converti au format Mobi, sans rien n’avoir à faire d’autre (donc pas de commande à taper).


Laissez un commentaire