AAUP Boston 2013 – La démocratisation du savoir à l'échelle mondiale

C’était notre premier rendez-vous, les 20, 21 et 22 juin derniers à Boston, avec les presses universitaires de l’Amérique du Nord lors du 8e congrès de l’American Association of University Presses (AAUP). Bianca Drapeau (chef du marketing et des communications) et moi-même représentions fièrement De Marque, dans notre stand rouge flamboyant! 

Les journées, rythmées par de nombreuses conférences et marquées par une forte coopération entre tous les participants, étaient plus intéressantes les unes que les autres. Trois jours pendant lesquels les membres déambulaient de réunion en réunion, de stand en stand, et de pause-café en pause-café…

Ce congrès soulignait, entre autres, l’entrée en fonction du nouveau président de l’AAUP, notre collègue montréalais, Philip Cercone, directeur général de McGill-Queen’s University Press, ainsi que le centenaire de Harvard University Press, créé en janvier 1913 dans l’optique de faire avancer les connaissances. J’ai d’ailleurs eu le privilège d’assister à la réception privée tenue en leur honneur à l’Institut d’art contemporain de Boston.

Que pouvons-nous retenir de ce congrès? Que les presses universitaires sont de plain-pied dans l’univers du livre numérique et que leurs modes de production s’adaptent de plus en plus au tout numérique, de la conception à l’impression. Que les presses universitaires vendent déjà, pour la très grande majorité, leurs contenus numériques, mais qu’elles souhaitent trouver de nouvelles solutions leur permettant plus de flexibilité et de contrôle et une meilleure diffusion à travers le monde. Qu’elles souhaitent, comme nous, faire rayonner la culture, rendre la lecture accessible et prendre part à la révolution qui touche le monde de l’édition. Bref, que De Marque est le partenaire tout indiqué pour les presses universitaires!

Ce congrès nous a permis de rencontrer de nombreux éditeurs et partenaires de ce milieu fort sympathique que nous retrouverons d’ailleurs avec plaisir l’an prochain, à la Nouvelle-Orléans.


Laissez un commentaire